L'ARRUAN

 

 

Autrefois notre village était appelé "l'Isle en Arruan".

Il faut arriver en 1350 pour trouver dans les cartulaires de l'abbaye de Sainte Croix de Bordeaux le nom de "Sancti Georgij de Insula": Saint Georges de l'Isle. Avant 1350 le nom de Saint Georges n'était pas employé. On disait en langage local : "La Yla en ARRUAN".

L'un des premiers seigneurs de Bordeaux, appelé "Pey de Bourdéou", mort en 1272, possédait la seigneurie de l'Isle que l'on nommait "La Yla de Pey en Arruan". Donc l'Isle était située en pays d'Arruan.

Quel était ce pays ?

Un érudit du XVIIIème siècle, admirateur de Montesquieu, l'esprit très moderne pour son époque, l'abbé BAUREIN, publia en 1785 un ouvrage considérable sur la région de Bordeaux intitulé : "Les Variétés Bordelaises", ouvrage dans lequel il parle notamment de l'Arruan :

"... C'est l'ancien nom d'une petite contrée qui est comprise dans l'étendue de l'Archiprêtré du Cernès et qui est composée de quelques paroisses qui forment la Juridiction de l'Isle Saint Georges. " Il paroit, par quelques anciens titres, que le canton d'Arruan étoit composé des paroisses d'Aygues-Mortes, de l'Isle Saint Georges et de Saint Médard d'Ayrans, qui sont dites placées en Arruan... "

L'auteur s'interroge sur la signification du nom Arruan et remarque avec raison que ce mot est composé sûrement du préfixe " A " ou " Ar " et de Ruan, la coutume d'ajouter "A" devant un nom commençant par "R" étant proprement gasconne. Il cite de nombreux exemples : Arrobert pour Robert, Arrémédi pour Rémi, Arroussin pour Roussin... Mais il laisse le soin à d'autres de trouver la signification de Ruan...

Deux cents ans après, en lisant un ouvrage, "La langue gauloise" de M.G. Dottin, nous avons noté que certaines monnaies mérovingiennes portaient sur une face l'appellation gauloise antique d'une ville et sur l'autre la traduction en langage de l'époque. On voit ainsi que "ROTTOMAGUS" est devenu "RUAN"ou Rouen. D'autre part une confirmation est donnée par M.P. Audin, dans "Histoire & Archéologie" N°67, par l'identification de ROTOMAGUS à PONT-DE-RUAN, sur l'Indre. - On trouve aussi : Ruan (Loiret), Ruan/Eguonne (Loir-et-Cher), Rouans (Loire Atlantique), Cournau de Ruan (Pessac) qui sont sous des passages de cours d'eau -

Le terme de "ROTO" vient du vieux gallois, langue celtique et signifie GUE ou PASSAGE. Dans le dictionnaire Littré, au mot route, on voit aussi que le nom de roto devient route et Rouen. (Magus voulant dire "lieu, endroit"). Le préfixe "AR" signifiant "LE" (Cf. langue bretonne),

on voit que ARRUAN veut dire "Le lieu du gué".

Dans l'ouvrage "Bordeaux Antique" des professeurs R. ETIENNE & P. BARRERE, on peut lire :

" ...le passage à gué de la Garonne semble se situer quelque peu plus au sud que le site futur de Burdigala, (Bordeaux),et le gué de l'Isle Saint Georges a pu être utilisé...." (Vers 650 avant J.C.).

Plus loin : "... Sans doute les Boiis,(qui ont fondé Biganos) dans leur migration ont dû traverser la Garonne vers l'Isle Saint Georges pour aller rejoindre l'Eyre et les salins d'Arcachon, retrouvant d'ailleurs les traces d'un trafic datant de l'âge du bronze..."

Tout confirme donc que l'Isle était le "Passage à gué", 1e premier passage possible de la Garonne depuis son embouchure. De là son importance stratégique et commerciale pendant plus d'un millénaire.

Il faut noter que Saint Médard d'Eyrans se nommait Saint Médard en Arruan, puis plus tard la paroisse fut divisée en deux : St Médard en Arruan et Ayrans. Mais il semble bien que Ayrans, puis Eyrans viennent tous deux de Arruan.

Quant à Ayguemorte, il semble que le nom d'Arruan ne lui ait jamais été accolé: on disait " Saint Clément de Coma, dans l'Arruan. " L'abbé Baurein dit que Coma : "... suivant les dictionnaires celtiques, a été employé anciennement pour désigner un endroit bas et enfoncé, propre par conséquent à recevoir les eaux qui y séjournaient..." Le nom d'Ayguemorte serait une traduction de Coma.

O.C

Remonter Formation Isle Arruan Site antique Premiers peuplements La Fronde Révolution Carte du village L'École communale Le Moulin L'Église Toponymie Port d'Isle St-Georges Vin et Vigne Carte interactive Olivier Coussillan